Tag Archives: Ryan Gosling

Les marches du pouvoir

3 Nov

Après avoir adoré le film Drive, je me suis dit que les marches du pouvoir, un nouveau film avec Ryan Gosling, qui m’avait tellement surpris dans Drive, devait valoir le coup d’être vu. Alors pour occuper mon mardi de Toussaint, je pars à l’UGC de Bercy pour voir ce film en VO.

Et là… Je sombre très rapidement dans le sommeil, les voix des acteurs sont très monotones, l’ambiance du film trop sombre, la musique l’ai aussi. Je m’endors de nombreuses fois, la chaleur de la salle bondée n’arrange rien, à croire que je ne suis pas le seul à avoir voulu passer mon pont de la Toussaint dans une salle obscure.

Des quelques brives de ce film, je n’ai pas un bon souvenir, je l’ai trouvé trop basé sur les clichés de la politique pourrie. Je ne pense pas le revoir avant longtemps. Il est clair que Ryan Gosling crève moins l’écran que dans Drive, à choisir mieux vaut voir Drive que les marches du pouvoir.

Lien Allociné

Drive

30 Oct

Drive est pour moi l’un des films de cette année 2011, voila qui est dit. Vous avez sans doute déjà entendu ça, dans mon entourage, je ne connais personne qui n’est pas été bluffé par ce film.

Au regard de la bande annonce, on s’attend à un énième Transporteur ou Fast and Furious, on s’étonne que ce genre de film est pu recevoir le prix de la mise en scène. Après avoir vu le film, on change rapidement d’avis. Les acteurs réussissent à transmettre un maximum d’émotions avec très de dialogue, par exemple durant la scène de la ballade en voiture dans les rues et les égouts de Los Angeles. Le style est très tarantinesque, on retrouve un côté très sombre, des passages d’ultra-violences qui arrive de nul part ou l’on surprend le spectateur et lui montre tout. Ryan Gosling, le héros du film est incroyable, il fait rêver sans en avoir l’étoffe, il n’est pas spécialement bien habillé, n’a pas spécialement un style extraordinaire, mais par sa présence, sa façon d’être, il en fera craquer plus d’une.

Si vous n’êtes toujours pas décider à voir ce film, l’écoute de la bande originale risque de vous faire changer d’avis. A la sortie de la salle, je n’avais plus que ça en tête trouver cette bande son qui m’a tant transporté. Elle m’a tout de suite rappelé les titres d’un jeu vidéo de mon adolescence : GTA Vice City. Une musique US à la manière des années 90, sur laquelle on appose une voie féminine, 2 titres m’ont vraiment marqué le premier (A real hero) est le titre principal du film, le second (Nightcall) est le plus émouvant, à chaque écoute il me rappelle le film.