Tag Archives: Kavinsky

Kavinsky, un 3ème Daft Punk?

23 Nov

Kavinsky est peu connu, ou du moins je le pense, j’ai écouté ses premiers titres avec la BO de Drive, en parlant de ce disque avec un collègue, il m’a dit qu’il était français et incroyable en concert. Je fais ni une ni deux petite recherche, je tombe sur son Myspace (http://www.myspace.com/kavinsky), j’écoute tous ces titres ensuite direction soundcloud pour écouter le reste de ses titres. La musique est très électronique et intense, on sens tout de suite la French touch qui l’imprègne, on se croirait en présence d’un Justice ou Daft Punk.

Pour sa discographie:

  • 2006 : Teddy Boy EP
  • 2007 : 1986
  • 2007 : Your Way or Mine ? / Grand Canyon
  • 2008 : Blazer
  • 2010 : Nightcall

Pour infos il joue souvent à Paris, a joué au Social Club la semaine dernière et y rejouera en décembre, le 23 pour être précis (http://parissocialclub.com/23122011).

Quelques titres sur lesquels j’ai accroché:

Nightcall (Dustin N’Guyen Remix) – Kavinsky:

Kavinsky – Testarossa Autodrive:

Pour plus d’infos: http://fr.wikipedia.org/wiki/Kavinsky

Kavinsky – Testarossa Autodrive

Drive

30 Oct

Drive est pour moi l’un des films de cette année 2011, voila qui est dit. Vous avez sans doute déjà entendu ça, dans mon entourage, je ne connais personne qui n’est pas été bluffé par ce film.

Au regard de la bande annonce, on s’attend à un énième Transporteur ou Fast and Furious, on s’étonne que ce genre de film est pu recevoir le prix de la mise en scène. Après avoir vu le film, on change rapidement d’avis. Les acteurs réussissent à transmettre un maximum d’émotions avec très de dialogue, par exemple durant la scène de la ballade en voiture dans les rues et les égouts de Los Angeles. Le style est très tarantinesque, on retrouve un côté très sombre, des passages d’ultra-violences qui arrive de nul part ou l’on surprend le spectateur et lui montre tout. Ryan Gosling, le héros du film est incroyable, il fait rêver sans en avoir l’étoffe, il n’est pas spécialement bien habillé, n’a pas spécialement un style extraordinaire, mais par sa présence, sa façon d’être, il en fera craquer plus d’une.

Si vous n’êtes toujours pas décider à voir ce film, l’écoute de la bande originale risque de vous faire changer d’avis. A la sortie de la salle, je n’avais plus que ça en tête trouver cette bande son qui m’a tant transporté. Elle m’a tout de suite rappelé les titres d’un jeu vidéo de mon adolescence : GTA Vice City. Une musique US à la manière des années 90, sur laquelle on appose une voie féminine, 2 titres m’ont vraiment marqué le premier (A real hero) est le titre principal du film, le second (Nightcall) est le plus émouvant, à chaque écoute il me rappelle le film.