Tag Archives: Champs-Elysees

Surprises d’une fin de semaine banale

30 Oct

Le vendredi soir est souvent l’occasion de se décharger de tous les problèmes de la semaine, laisser échapper le stress accumulé, se détacher des tâches du bureau, profiter d’une première soirée avec ses amis (ou d’une deuxième en cas d’after). Ce vendredi soir commencé donc comme beaucoup d’autres, on s’était mis d’accord à grand coup de texto sur un endroit ou se retrouver durant la journée. Nous allions donc passer cette soirée au Charlie Birdy, rue de la Boétie,à deux pas du Régine.

Les gens arrivaient au compte-gouttes, chacun ayant ses obligations. Je suis entré avec deux amis, nous étions les premiers. Je ne connaissais pas l’endroit, mes amis non plus, nous avions connu le Charlie Birdy quelques semaines plus tôt en étant allé regarder un match de rugby dans un autre établissement de la chaine. A notre arrivée, vers 21h, l’endroit n’était pas très bondé. Le DJ commençait à chauffé la salle, nous sommes allé directement au bar, pour se poser un petit peu, de parler des nouvelles de la semaine. A côté de nous un groupe d’une dizaine de personne était là pour un anniversaire, ils étaient bien décidés à profiter de la soirée. Rapidement 2 filles se sont retrouvées debout sur le bar en train de danser sur de la music house que je percevais de plus en plus forte. C’était exactement ce que voulait le DJ, la soirée venait de commencer.

Nous commencions doucement en avalant doucement nos long-islands, le petit groupe à côté en était déjà aux shots, le bar prenait feu de partout et de plus en plus de filles se retrouvaient debout au beau milieu des flammes. Les amis continuaient d’arriver, les verres passaient. Nous sommes dans une génération qui a l’alcool mondain, à croire que sans les soirées seraient sans saveur. L’ambiance devait de plus en plus chaude, on commence à repérer quelques filles. Au bout d’un moment, l’un de mes amis me fait remarquer les 2 filles à côté de moi. Elles abordent un groupe de quadra à côté de nous, à l’écoute de quelques bribes de conversation, on s’aperçoit rapidement qu’elles sont escorts, ce n’est pas notre trip.

On choisit de s’échapper, le Charlie Birdy a une deuxième salle au sous sol, on va y faire un tour. On s’en lasse très vite, il y fait très chaud, les gens nous semblent très fermés, on remonte. Un couple d’amis est arrivé, ils ont emmené avec eux un autre couple issu de leurs « obligations précédentes ». Nous reprenons un verre, lorsque je me retourne je suis face à face avec une jolie fille. Après 3 mots que je ne citerais pas, trop incompréhensibles sortis de leur contexte, on fait rapidement connaissance. Elle est brune, frisée, avec beaucoup de charmes, elle me plait tout de suite, apparemment je ne suis pas le seul, mes amis ont l’air aussi intéressé. Elle a 2 amis, une blonde et une brune plutôt typée. Elles sont sympa, étudiantes, légèrement plus jeunes que nous.

On s’est retrouvé à tous danser ensemble, boire de nouveaux verres, former des couples. Je me retrouve avec la brune, elle m’avait semblé typée au premier regard, en lui parlant je m’aperçois rapidement qu’elle a des origines italienne tout comme moi. On s’est vite retrouvé très proche. Son amie blonde se perdra dans les bras d’un ami, alors que la brune frisée qui nous avait accosté restera seule. La nuit avance vite, trop vite, il est temps de sortir, on part à la recherche de nos vestes. Les filles de leur sac, et c’est là que les problèmes commencent. Ma rencontre de la soirée ne retrouve pas le sien. On fait le tour pour voir ou elle aurait pu le laisser. On ne retrouve rien. Ça nous gâche la fin de soirée. J’apprendrai plus tard qu’un voisin du Charlie Birdy a retrouvé le contenu de son sac dans une cage d’escalier. Je ne la reverrais sans doute jamais, j’ai déjà oublié son prénom, à vrai dire je me demande même si je l’avais vraiment mémorisé.